Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for 3 février 2009

La publication par « Marianne »  des  « bonnes feuilles » du livre de Pierre Péan consacré au ministre des affaires étrangères Bernard Kouchner,   « Le monde selon K. », a visiblement inspiré l’humoriste Stéphane Guillon qui dans sa chronique matinale de mardi sur France inter y est allé sans retenue.  On en « riz » encore.

Publicités

Read Full Post »

Alain Duplessis de Pouzilhac, PDG de RFI et homme d’affaires

Lorsqu’il reproche à RFI sa « culture du déficit », Alain de Pouzilhac sait de quoi il parle.Quand il était à la tête du groupe Havas, il avait réussi à creuser un trou spectaculaire de 396 millions d’euros en 2OO3. Une perte net historique qui avait fait baisser le résultat d’exploitation de Havas de 40 % (Les Echos du 5 mars 2004).

Les licenciements, Alain de Pouzilhac en a également une certaine expérience. En 2003, il a successivement lancé 2 plans sociaux pour supprimer un total de 1597 emplois (La Correspondance de la publicité du 19 septembre 2003).

Ce n’est qu’après son départ de l’entreprise en 2005 que Havas a connu en 2006, pour la première fois depuis 5 ans une croissance réelle (Le Figaro économie du 6 avril 2007).

Cela n’a pas empêché Alain de Pouzilhac de faire fonctionner son parachute doré et d’empocher 6,4 millions d’euros pour ses bons et loyaux services. Il est vrai qu’Alain de Pouzilhac a de gros besoins d’argent. Le fait de devenir patron d’une société publique comme RFI, ne l’a pas empêché de conserver ses autres mandats sociaux dans le privé. Il est par exemple président du Conseil de surveillance de Joagroupe, une société qui exploite 20 casinos en France.

Read Full Post »

L’Assemblée générale des personnels de RFI, réunie ce 2 février 2009 avec les syndicats CFDT, FO, SNJ, SNJ-CGT et SNRT-CGT,

– se félicite de la réussite de la grève et de la manifestation du 29 janvier,

– se félicite des plus de 1000 signatures recueillies auprès de collègues de l’audiovisuel public et de manifestants,

qui nous confortent dans nos revendications :

« Non au démantèlement de RFI !

Non aux suppressions d’emplois !

Maintien de toutes les langues !

Aucun licenciement !

Retrait du plan ! »

Nous soutenons les syndicats qui iront porter ces revendications au ministère de la Culture le et les accompagnerons au ministère ce jour-là.

Nous réitérons notre demande que l’intersyndicale soit reçue à l’Elysée et appuyons l’envoi d’une lettre ouverte par les syndicats au Président de la République.

Read Full Post »