Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for avril 2011

– les déboires judiciaires d’Alain de Pouzilhac sur le dossier Havas : une affaire qui ne nous concerne pas mais qui contribue à gâcher le printemps du pdg de RFI comme en témoigne cet article des Echos. A la fin du papier est cependant évoquée la « fronde syndicale d’une rare violence » dont est victime Alain de Pouzilhac…

« AEF : des plaies et des boss«  sur Libération.fr du 30 mars

– « RFI, résistance nécessaire, résistance exemplaire«  sur le site d’ACRIMED, le 31 mars

– Dans Le Monde.fr du 31 mars un entretien avec Hervé Bourges, ancien patron de RFI : « La situation à l’Audiovisuel extérieur de la France est un scandale« .

– Fusion RFI-France 24 : « Matignon recule au pied du mur«  sur Le Point.fr (31 mars)

– AFP du 30 mars : Didier Mathus demande au gouvernement de mettre un terme aux réformes

PARIS, 30 mars 2011 (AFP) – Le député socialiste Didier Mathus a souligné mercredi que le comportement des deux dirigeants de l’AEF, Christine Ockrent et Alain de Pouzilhac, « deux des plus gros salaires du secteur public », « n’est plus acceptable ».
« L’Etat ne peut raisonnablement pas tolérer plus longtemps cette situation qui voit deux des plus gros salaires du secteur public de notre pays engagés dans un concours d’irresponsabilité », écrit dans un communiqué Didier Mathus, rapporteur de la mission d’information sur l’AEF. L’Audiovisuel Extérieur de la France (AEF) chapeaute France 24, RFI et une partie de TV5 Monde.
« Une deuxième vague de suppression d’emplois est envisagée, les grèves se succèdent, des réformes hasardeuses sont conduites à la hussarde, sans adhésion du personnel par ces deux dirigeants qui, dans le même temps, déstabilisent
l’entreprise dont ils ont la charge dans une féroce bataille d’égos par tribunaux interposés », ajoute le député.
« La dignité devrait les conduire l’un et l’autre à renoncer à leurs
fonctions, ajoute-t-il. A défaut, le gouvernement doit mettre un terme à ce spectacle désolant qui compromet l’image de RFI et de France 24 et le travail de centaines de journalistes ».

– Refaire de RFI une vraie radio pluraliste sur Rue 89 (le 29 mars)

Publicités

Read Full Post »

Suite à l’arrêt de la Cour d’appel du 28 septembre 2009 sur le PSE qui donnait raison au Comité d’entreprise de RFI, la direction avait formé un pourvoi en Cassation afin de faire casser ce jugement.

Dans un arrêt en date du 23 mars 2011, la Cour de Cassation valide l’essentiel sur l’illégalité du précédent plan social. Ceux qui ont été volontaires pourraient s’en plaindre.

Hasard du calendrier, au moment même où la direction décide de mettre ne place une « rédaction unique » la Cour de Cassation confirme le particularisme des rédactions.

Cet arrêt de la Cour de Cassation confirme aussi que nous appartenons tous au même groupe audiovisuel public. Prochaine étape : une seule convention collective pour tout l’audiovisuel.

Read Full Post »

« Newer Posts