Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for août 2012

Les auditions des prétendants à la direction de l’AEF par le CSA vont se tenir la semaine prochaine. La liste de ces derniers se précise.

« Présidence de RFI et de France 24: un vrai feuilleton ! », c’est dans Le Figaro du 31 août. On apprend que M.C. Saragosse revient dans la course après le forfait de Martin Ajdari.

et puis il y aussi la candidature de Jean Lesieur, un ancien de France 24, annoncée comme il se doit par Emmanuel Berretta qui connaît bien la maison : « Jean Lesieur tente un retour à l’AEF » (Le Point du 29 août)

Ils sont donc huit : « France 24-RFI : huit candidats pour la présidence de l’AEF« , à lire dans Les Echos du 30 août.

Publicités

Read Full Post »

Rappel de l’épisode précédent: le président Hollande a demandé au CSA de lui proposer une liste de personnalités pour trouver un successeur à Alain de Pouzilhac.

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel se réunit le 29 août et on commence à en parler dans la presse.

Dans Le Monde du 29 août, la patate chaude AEF : « le casse-tête du CSA pour la nomination du président de l’AEF »

Dans Le Figaro du 28 août, « Hollande à l’écoute du CSA et de Sérillon« , les candidats se bousculent au portillon ! Grand favori, Martin Ajdari. Si on en croit le journal, il serait soutenu par Laurent Fabius, Aurélie Filippetti, David Kessler et Jean-Paul Cluzel, rien que cela !

Emmanuel Berretta, dans Le Point, suivait déjà -de très près- ADP. Il s’attache désormais aux pas de Frank Melloul, candidat déclaré à la succession de son ancien patron.

Dans Le Monde aussi du 23 août sous la plume de Daniel Psenny : « Tractations autour du poste de PDG de l’Audiovisuel extérieur de la France« .

Read Full Post »

A lire dans Le Canard Enchaîné de ce mercredi 8 août cette petite « devinette » :

« Comment donner l’impression que Hollande ne nomme pas le patron d’un média public tout en le nommant ?

Réponse : le 31 juillet, l’Elysée communique que le chef de l’Etat « a adressé au président du CSA, Michel Boyon, une lettre afin de demander au Conseil de l’éclairer sur la personnalité qu’il juge la plus apte à présider aux destinées de l’Audiovisuel extérieur de la France », en remplacement d’Alain de Pouzilhac.

En coulisses, pourtant, le « club  Kessler », du nom du conseiller médias de Hollande, a déjà adopté une attitude fort éclairante. Auteur du rapport sur l’avenir de l’AEF de l’AEF et ex-pédégé de Radio France, Jean-Paul Cluzel, un ami de Kessler, pousse la candidature d’un camarade commun, Martin Ajdari, lui aussi un ancien de Radio France et actuel numéro 2 (bis) de France Télés. Face à Ajdari, un autre bien-en-cour s’agite : Claude Sérillon, ex de France 2 et conseiller télé de Hollande pendant sa campagne.

Si ça peut éclairer… le CSA. »

Le Canard enchaîné s’était déjà penché, dans un article précédent -disponible sur RFI-Riposte, « Indispensable France 24« -, sur l’intérêt particulier que David Kessler porte à l’AEF et notamment à France 24.

Read Full Post »

Le président a écrit au Conseil supérieur de l’audiovisuel pour évoquer l’avenir de l’Audiovisuel extérieur de la France.

C’est à lire dans Le Point (1er août) :

«Le président François Hollande a écrit au Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) pour lui demander son avis sur « la personnalité qu’il juge la plus apte à présider aux destinées » de l’Audiovisuel extérieur de la France, indique mercredi l’Élysée dans un communiqué. « La démission d’Alain de Pouzilhac, intervenue le 12 juillet dernier, rend nécessaire le choix d’un nouveau président de l’Audiovisuel extérieur de la France » (AEF), rappelle la présidence. La même source précise également que la loi du 30 septembre 1986 confie au président de la République la responsabilité de nommer son successeur, « après avis conforme du CSA et avis qualifié des commissions compétentes du Parlement ».

« Toutefois, le président de la République s’est engagé à soustraire à l’avenir la nomination des présidents des sociétés de l’audiovisuel public à la compétence du pouvoir exécutif », souligne l’Élysée. « C’est pourquoi, dans l’attente d’une modification de la loi, il a adressé au président du CSA, Michel Boyon, une lettre afin de demander au Conseil de l’éclairer sur la personnalité qu’il juge la plus apte à présider aux destinées de l’AEF. » Le président Hollande souhaite que cet avis lui soit transmis « début septembre, avant de mettre en oeuvre la procédure prévue par la loi », selon l’Élysée…»

Et aussi dans Les Echos un papier de Fabienne Schmitt, «La succession d’Alain de Pouzilhac s’accélère», qui avance quelques noms de successeurs potentiels à ADP : «Ces derniers jours, plusieurs noms de candidats potentiels ont circulé dans le petit secteur de l’audiovisuel : Martin Ajdari, directeur délégué à la gestion aux finances et aux moyens de France Télévisions, Marie-Christine Saragosse, directrice de TV5, ou encore Marc Tessier, président de Vidéo Futur, ancien PDG de France Télévisions. Seule restriction : le futur patron devra avoir moins de soixante-neuf ans.»

Read Full Post »