Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Déménagement’

On le sait, des salariés de RFI sont déjà installés dans les nouveaux locaux de l’AEF à Issy les Moulineaux. Des salariés qui ont vécu au plus près le coup de chaleur de la fin mai dans des locaux en principe climatisés.

A Issy, c’est sauna gratuit !

Chaud devant !

Mais le printemps 2012 est capricieux et après la canicule, revoici le temps des frimas et des grosses pluies. Au 8ème étage de l’immeuble, les pluies ont fait des dégâts comme en témoignent ces photos prises le 18 juin…

 

 

 

 

 

 

 

Le plafond dégringole

 

 

 

 

 

 

 

Mais heureusement, il reste les poubelles…. Même dans les structures les plus modernes, le système D reste irremplaçable !

 

 

 

 

 

 

 

Une idée : garder les poubelles pleines d’eau pour un bain de pied rafraîchissant en cas de retour de la canicule cet été !

 

 

Read Full Post »

Voici la lettre qui a été adressée par l’intersyndicale de RFI (FO-SNJ-SNRT/CGT et SNJ-CGT-SUD) à madame Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, le 13 juin 2012.

Madame la Ministre,

Au cours de l’entretien que les membres de votre cabinet ont accordé (le 7 juin dernier) à l’Intersyndicale de RFI, il nous a été dit avec insistance que nous devions oublier le passé et nos réserves envers M. Jean-Paul Cluzel, et au contraire voir la mission qui lui a été confiée comme une opportunité. Durant cette rencontre, on nous a assuré que M. Cluzel prendrait note de nos remarques et les inclurait dans son rapport.

C’est donc dans cet esprit que nous avons abordé la rencontre avec M. Cluzel, qui s’est tenue le 11 juin. Malheureusement, contrairement à ce que votre cabinet nous avait laissé espérer, M. Cluzel n’a montré aucun intérêt pour ce que nous avions à lui dire. Bien au contraire, il s’est lancé devant nous dans une apologie des studios nouvellement installés à Issy-les-Moulineaux et un plaidoyer pour l’organigramme mis en place par M. de Pouzilhac. Il a insisté sur le fait que le déménagement de RFI de la Maison de la radio était inévitable, au moins pendant les travaux en cours à Radio France. De même, M. Cluzel nous a déclaré que la fusion juridique et la fusion des fonctions supports étaient actées, restreignant ainsi le champ de notre échange.

Nous espérons vivement nous tromper mais nous ne parvenons pas à comprendre l’attitude de M. Cluzel qui, en notre présence, a semblé épouser la stratégie adoptée par M. de Pouzilhac, c’est-à-dire le projet voulu par le président Sarkozy.

Dans ces conditions, nous émettons par avance les plus vives réserves sur le rapport à venir et s’il était conforme à nos craintes, nous ne pourrions faire autrement que d’exprimer publiquement notre désaccord avec des conclusions aussi manifestement en contradiction avec les engagements pris formellement par le Président de la République et par vous-même.

Veuillez agréer, Madame la ministre, l’expression de notre considération distinguée

L’intersyndicale FO, SNJ, SNJ-CGT, SNRT-CGT et SUD de RFI

Read Full Post »

Depuis lundi 11 juin, Jean-Paul Cluzel, désigné par le gouvernement pour mener une mission sur l’avenir des médias RFI et France 24 a commencé à recevoir les syndicats. Ces rencontres avec les élus se poursuivent toute la semaine.

En parallèle, l’intersyndicale a d’autres rendez-vous pour fournir à ses interlocuteurs le complément d’information sur le « projet de Sarkozy ». Chaque fois, nous défendons vos positions contre la fusion et le déménagement.

Une fusion qui n’est jamais qu’une forme de vampirisation de la radio par la télé et qui, à terme, videra notre média de ses moyens humain et financiers. Quant au déménagement, il est le préalable de la fusion et son symbole le plus visible. 

Nous argumentons et défendons ces positions pour lesquelles le président de la République s’est lui-même engagé en signant la pétition contre la fusion RFI-France 24. 

A l’issue de ces rencontres et discussions, nous vous informerons de l’ensemble de cette séquence de consultations, avec une AG mardi 19 juin 14h, deux jours avant la remise du rapport du Président Cluzel, qui aura peut-être pu, d’ici là, mesurer l’attente des personnels de cette radio qu’il a dirigée pendant dix ans.

 

RFI

FO – SNJ – SNJ/CGT – SNRT/CGT – SUD

Read Full Post »

Bref compte-rendu

du rendez-vous de l’Intersyndicale FO, SNJ, SNJ-CGT, SNRT-CGT, SUD

au ministère de la Culture et de la Communication du 7 juin 2012

 

Présents côté ministère :

M. Gilles Le Blanc, chef de cabinet adjoint

M. Daniel Guérin, conseiller social

M. Kim Pham, conseiller audiovisuel

Mme Laurence Franceschini, directrice de la DGMIC, accompagnée de deux collaborateurs

L’intersyndicale a abordé les points suivants :

·        Le paradoxe entre l’annonce du moratoire et le fait que la direction continue à avancer sur le même projet : tenue des instances, nominations, pression sur le personnel, maintien de la soirée électorale RFI-France 24, grille unique, les déménagements, les travaux.

·        Nous avons remis la pétition des salariés de RFI (plus de 300 signatures en 24 heures !!)

·        Nous avons parlé de la perte de crédibilité notamment éditoriale de RFI et de France 24.

·        Nous avons développé les arguments pour rester à la Maison de la radio (coûts, défaillances du bâtiment à Issy-les-Moulineaux, avantages des services de la Maison de la radio).

·        Nous avons abordé le statut d’auto-entrepreneurs des correspondants de France 24, les conditions de travail dégradées et les risques psychosociaux (rapport Technologia)

Le message du ministère :

RFI et l’audiovisuel extérieur de la France sont des sujets sur lesquels nous sommes attentifs et vigilants, il y a des enjeux sociaux et politiques auxquels nous sommes très sensibles. Nous venons de vous entendre. La situation est très à vif, avec des points où se mêlent des problèmes de personnes, de gestion, et des problèmes de fond sur le modèle économique, l’organisation et le schéma de qualité de l’audiovisuel.

Pendant la campagne, il y a eu des engagements, après il y a l’action gouvernementale. Nous voulons allier concertation et travail de fond, ce qui n’exclut pas la fermeté.

La mission confiée à M. Cluzel est une mission courte dont les termes sont clairs, elle vise la mise à plat du dossier. En parallèle, le gouvernement a signifié au président de l’AEF un moratoire d’un mois sur toutes les opérations qui conduiraient à des irréversibilités concernant la fusion des rédactions.

Le moratoire doit être respecté. L’application et le suivi du moratoire – qui s’étend jusqu’au 5 juillet – a fait l’objet d’une lettre et d’un appel téléphonique à Alain de Pouzilhac. Il est important que des éléments significatifs portant atteinte au moratoire soient portés à la connaissance de M. Cluzel et du ministère.

Le schéma est cadré par des déclarations préalables. J’entends les inquiétudes du personnel. Ce sont des éléments extrêmement importants. La méthode appliquée est celle de la concertation. C’est une politique différente de ce qui a précédé.

Le rapport de M. Cluzel n’est pas écrit. Le résultat du travail de M. Cluzel doit être argumenté et très construit pour préparer une décision politique. Dans l’intervalle, il est dans l’intérêt de tous de recueillir le plus de matériaux pour la concertation et de concentrer tous ses efforts sur cette mission.

 ***

Rendez-vous avec M. Cluzel est pris par l’intersyndicale pour le lundi 11 juin.

Read Full Post »

Voici le communiqué de presse émanant conjointement des Ministères des Affaires étrangères et de la Culture et de la Communication :

Communiqué de presse

Paris, le 5 juin 2012

Laurent Fabius, ministre des Affaires Etrangères et Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication ont confié ce mardi 5 juin 2012 à Jean-Paul Cluzel une mission d’évaluation de la fusion en cours à l’AEF.

Le rapprochement de RFI, de Monte Carlo Doualiya et de France 24 au sein de la société «Audiovisuel extérieur de la France» (AEF), qui comprend aussi TV5MONDE, chaîne partenaire dont 49% du capital est détenu par l’AEF, a soulevé ces derniers mois de nombreuses craintes sur l’avenir de ces médias et de leurs rédactions.

En conséquence, un moratoire d’un mois sur la fusion des rédactions a été décidé pour permettre un réexamen du dossier sur le fond.

Jean-Paul Cluzel remettra aux ministres les conclusions de sa mission, et le cas échéant les différentes options alternatives avant le 22 juin, de façon à ce que le gouvernement puisse se prononcer sur les choix proposés avant la fin du moratoire.

****

Read Full Post »

Ancien président de RFI, ex-président de Radio France, Jean-Paul Cluzel pourrait se voir confier une « mission » sur l’AEF, selon Télérama

Jean-Paul Cluzel a certes dirigé RFI de 1995 à 2004, mais l’intersyndicale de RFI s’interroge sur le véritable objectif de cette éventuelle « mission ».

S’agit-il de faire patienter les salariés de RFI jusqu’au 18 juin, au lendemain des élections législatives ? Les personnels de RFI qui sont malmenés, brutalisés et humiliés depuis 4 ans, n’en peuvent plus d’attendre ! Ils se sont déjà exprimés nombre de fois contre la fusion, contre le déménagement et pour sauver RFI et ses missions.

L’intersyndicale s’interroge également sur le choix de M. Cluzel qui, depuis longtemps, oeuvre pour un rapprochement radio-télé. Pour mémoire, en 1997, à la demande d’Alain Juppé, alors Premier ministre, Jean-Paul Cluzel était déjà l’auteur d’un projet de chaîne française d’information internationale réunissant TV5, CFI et RFI au sein d’une société appelée Téléfi. Plus récemment, en 2003, le même Jean-Paul Cluzel a âprement défendu ce même projet de radio-télé internationale à la française. Et début 2012 encore, il ne cachait pas son soutien à la fusion RFI-France 24 au sein de l’AEF (Audiovisuel extérieur de la France), s’interrogeant même sur l’obstination des salariés de RFI à s’opposer à cette fusion. Dans ce contexte, Jean-Paul Cluzel est-il impartial ?

Et quel énième rapport, M. Cluzel peut-il encore rédiger sur l’état de l’AEF ? Tout a déjà été dit, critiqué… décortiqué. Et plutôt sévèrement, soit par l’IGF ou par les parlementaires !

A quoi peut servir Jean-Paul Cluzel, alors que François Hollande, président de la République, tout comme de nombreux parlementaires membres du parti socialiste ou apparentés aujourd’hui dans le gouvernement, ont apporté leur soutien aux personnels de RFI en signant la pétition contre la fusion ?

Quel est le sens de cette mission, alors qu’il y a urgence à arrêter la destruction de notre radio ? Les instances représentatives du personnel sont convoquées lundi et mercredi au sujet de la mise en place de la grille unique de programmes, symbole même de cette fusion-destruction.

Quel est le sens de cette mission alors que la direction, cornaquée par Alain de Pouzilhac, continue le déménagement de RFI… à tombeau ouvert ?

Il y a urgence, ne nous décevez pas !

Paris, le 3 juin 2012

Rendez-vous à l’assemblée générale le mardi 5 juin à 14 h !!!

RFI

FO – SNJ/CGT – SNRT- CGT – SNJ – SUD

Read Full Post »

Alain de Pouzilhac et sa direction persistent à vouloir mener à terme leur projet de fusion et mettre le gouvernement devant le fait accompli.

Les camions continuent à décharger du matériel pour la poursuite des travaux et aménagements de l’immeuble d’Issy-les-Moulineaux malgré la suspension du déménagement pendant quatre semaines.

(photo prise à Issy-les-Moulineaux le 24 mai : déménagement et emménagement se poursuivent)

La direction adresse des mails aux salariés pour les inviter à la présentation de la nouvelle grille, dite « grille unique » les 14 et 15 juin prochains. Elle entend consulter les instances représentatives du personnel sur la nouvelle grille qui s’inscrit dans le projet de fusion.

Et alors que pendant des mois elle n’a rien fait concernant les négociations sur les accords substitutifs aux textes conventionnels à RFI et France 24, la direction convoque maintenant les organisations syndicales à des négociations sur un « futur statut commun » au sein de l’AEF. Tout cela pour montrer une activité fusionnelle débordante !

Tout ceci n’a qu’un objectif : forcer les autorités à la fusion RFI-France24.

Et elle va plus loin. Voici les affirmations des directeurs, le jeudi 24 mai :

Sophie Letierce, directrice des ressources humaines AEF : « Nous avons reçu ordre de continuer la fusion… »

Didier Tourancheau, responsable du « dialogue social » : « Je reprends. Nous n’avons reçu aucune instruction ni de ralentir ni de surseoir ni de stopper la fusion »

Et Le Canard Enchaîné publie un extrait d’une lettre qu’un autre directeur envoie au personnel de son service : « Nous sommes tous convaincus de la pertinence de la fusion (…) et notre détermination est sans faille pour réussir ensemble. »

Nous vous invitons à lire le Canard Enchaîné du 30 mai 2012. Vous y trouverez la déclaration de Franck Chaumont, porte-parole de Aurélie Filippetti, la nouvelle ministre de la Culture. C’est limpide : « La position de Hollande n’a pas variée. On était contre la fusion pendant la campagne, on l’est toujours. La question va être réglée et rapidement ! »

Assez de provocations !

Il est temps que les pressions sur les salariés s’arrêtent !

Une assemblée générale des personnels est organisée le mardi 5 juin à 14h

RFI

FO – SNRT-CGT – SNJ-CGT – SNJ – SUD

Read Full Post »

« Newer Posts - Older Posts »