Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Jean-Paul Cluzel’

Bref compte-rendu

du rendez-vous de l’Intersyndicale FO, SNJ, SNJ-CGT, SNRT-CGT, SUD

au ministère de la Culture et de la Communication du 7 juin 2012

 

Présents côté ministère :

M. Gilles Le Blanc, chef de cabinet adjoint

M. Daniel Guérin, conseiller social

M. Kim Pham, conseiller audiovisuel

Mme Laurence Franceschini, directrice de la DGMIC, accompagnée de deux collaborateurs

L’intersyndicale a abordé les points suivants :

·        Le paradoxe entre l’annonce du moratoire et le fait que la direction continue à avancer sur le même projet : tenue des instances, nominations, pression sur le personnel, maintien de la soirée électorale RFI-France 24, grille unique, les déménagements, les travaux.

·        Nous avons remis la pétition des salariés de RFI (plus de 300 signatures en 24 heures !!)

·        Nous avons parlé de la perte de crédibilité notamment éditoriale de RFI et de France 24.

·        Nous avons développé les arguments pour rester à la Maison de la radio (coûts, défaillances du bâtiment à Issy-les-Moulineaux, avantages des services de la Maison de la radio).

·        Nous avons abordé le statut d’auto-entrepreneurs des correspondants de France 24, les conditions de travail dégradées et les risques psychosociaux (rapport Technologia)

Le message du ministère :

RFI et l’audiovisuel extérieur de la France sont des sujets sur lesquels nous sommes attentifs et vigilants, il y a des enjeux sociaux et politiques auxquels nous sommes très sensibles. Nous venons de vous entendre. La situation est très à vif, avec des points où se mêlent des problèmes de personnes, de gestion, et des problèmes de fond sur le modèle économique, l’organisation et le schéma de qualité de l’audiovisuel.

Pendant la campagne, il y a eu des engagements, après il y a l’action gouvernementale. Nous voulons allier concertation et travail de fond, ce qui n’exclut pas la fermeté.

La mission confiée à M. Cluzel est une mission courte dont les termes sont clairs, elle vise la mise à plat du dossier. En parallèle, le gouvernement a signifié au président de l’AEF un moratoire d’un mois sur toutes les opérations qui conduiraient à des irréversibilités concernant la fusion des rédactions.

Le moratoire doit être respecté. L’application et le suivi du moratoire – qui s’étend jusqu’au 5 juillet – a fait l’objet d’une lettre et d’un appel téléphonique à Alain de Pouzilhac. Il est important que des éléments significatifs portant atteinte au moratoire soient portés à la connaissance de M. Cluzel et du ministère.

Le schéma est cadré par des déclarations préalables. J’entends les inquiétudes du personnel. Ce sont des éléments extrêmement importants. La méthode appliquée est celle de la concertation. C’est une politique différente de ce qui a précédé.

Le rapport de M. Cluzel n’est pas écrit. Le résultat du travail de M. Cluzel doit être argumenté et très construit pour préparer une décision politique. Dans l’intervalle, il est dans l’intérêt de tous de recueillir le plus de matériaux pour la concertation et de concentrer tous ses efforts sur cette mission.

 ***

Rendez-vous avec M. Cluzel est pris par l’intersyndicale pour le lundi 11 juin.

Read Full Post »

Une mission et un moratoire qui font couler pas mal d’encre et parler dans le poste :

Le journal de 8h sur France Inter, chaîne cousine et voisine, mercredi 6 juin au matin et dans le 19h de mardi, avec la réaction de Maria Afonso, déléguée syndicale FO de RFI.

Bonus : sur les nouveaux locaux inadaptés à la radio, France Inter toujours le 5 juin

Le Beretta du jour sur Le Point.fr : « Jean-Paul Cluzel parachuté sur la pétaudière RFI », rien que cela !

sur Rue 89, « Moratoire à la fusion RFI-France 24, Cluzel médiateur »

Dans Libération, « Jean-Paul Cluzel en mission sur l’audiovisuel extérieur »

Dans Le Monde, « gel du projet de fusion entre RFI et France 24 »

Dans Le Figaro, « Cluzel contesté par les syndicats de RFI « , un article qui reprend largement notre précédent communiqué mais où le mot « moratoire » n’apparaît pas.

Sur Le Point.fr « le projet de fusion entre RFI et France 24 gelé et examiné »

Sur Télérama.fr, « Fusion à l’AEF : Jean-Paul Cluzel nommé à la tête d’une mission d’évaluation »

Sur l’Obs, « Jean-Paul Cluzel va devoir réformer l’AEF »

Sur Challenges.fr, « Fusion à l’EAF : moratoire et mission d’évaluation confiée à Jean-Paul Cluzel »

Read Full Post »

Ancien président de RFI, ex-président de Radio France, Jean-Paul Cluzel pourrait se voir confier une « mission » sur l’AEF, selon Télérama

Jean-Paul Cluzel a certes dirigé RFI de 1995 à 2004, mais l’intersyndicale de RFI s’interroge sur le véritable objectif de cette éventuelle « mission ».

S’agit-il de faire patienter les salariés de RFI jusqu’au 18 juin, au lendemain des élections législatives ? Les personnels de RFI qui sont malmenés, brutalisés et humiliés depuis 4 ans, n’en peuvent plus d’attendre ! Ils se sont déjà exprimés nombre de fois contre la fusion, contre le déménagement et pour sauver RFI et ses missions.

L’intersyndicale s’interroge également sur le choix de M. Cluzel qui, depuis longtemps, oeuvre pour un rapprochement radio-télé. Pour mémoire, en 1997, à la demande d’Alain Juppé, alors Premier ministre, Jean-Paul Cluzel était déjà l’auteur d’un projet de chaîne française d’information internationale réunissant TV5, CFI et RFI au sein d’une société appelée Téléfi. Plus récemment, en 2003, le même Jean-Paul Cluzel a âprement défendu ce même projet de radio-télé internationale à la française. Et début 2012 encore, il ne cachait pas son soutien à la fusion RFI-France 24 au sein de l’AEF (Audiovisuel extérieur de la France), s’interrogeant même sur l’obstination des salariés de RFI à s’opposer à cette fusion. Dans ce contexte, Jean-Paul Cluzel est-il impartial ?

Et quel énième rapport, M. Cluzel peut-il encore rédiger sur l’état de l’AEF ? Tout a déjà été dit, critiqué… décortiqué. Et plutôt sévèrement, soit par l’IGF ou par les parlementaires !

A quoi peut servir Jean-Paul Cluzel, alors que François Hollande, président de la République, tout comme de nombreux parlementaires membres du parti socialiste ou apparentés aujourd’hui dans le gouvernement, ont apporté leur soutien aux personnels de RFI en signant la pétition contre la fusion ?

Quel est le sens de cette mission, alors qu’il y a urgence à arrêter la destruction de notre radio ? Les instances représentatives du personnel sont convoquées lundi et mercredi au sujet de la mise en place de la grille unique de programmes, symbole même de cette fusion-destruction.

Quel est le sens de cette mission alors que la direction, cornaquée par Alain de Pouzilhac, continue le déménagement de RFI… à tombeau ouvert ?

Il y a urgence, ne nous décevez pas !

Paris, le 3 juin 2012

Rendez-vous à l’assemblée générale le mardi 5 juin à 14 h !!!

RFI

FO – SNJ/CGT – SNRT- CGT – SNJ – SUD

Read Full Post »

« Newer Posts