Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for 5 mai 2009

                                                                                           

                                                                                                 Le 4 mai 2009

Discriminations

À la veille de la réunion du Comité d’entreprise consacré aux modalités de départ, de reclassement et d’indemnisation nous constatons que le plan de licenciements engendre des discriminations :

  • Entre catégories professionnelles : PTA et journalistes ;
  • Au sein d’une même catégorie professionnelle : journalistes de la rédaction en français et en langues étrangères ;
  • Entre les générations en fonction de l’ancienneté ;
  • Entre les volontaires au départ et les « volontaires désignés ».

 

Nous avons déjà dénoncé le fait que les journalistes des rédactions de langues n’ont pratiquement aucune possibilité de reclassement interne en raison de la ségrégation qu’ils subissent en étant cantonnés dans des « bulles imperméables ».

Mais au terme des négociations menées entre la direction et 3 syndicats (CFDT, CGC, CFTC), sur le volontariat au départ, d’autres discriminations sont apparues.

 

Selon que vous serez journaliste ou PTA…

 

La façon dont les PTA sont traités par rapport aux journalistes est profondément injuste. C’est ce qui ressort des tableaux ci-après, que nous avons dressés pour tenter d’y voir clair dans le maquis des dispositions qui nous sont présentées. Par exemple, avec 15 ans d’ancienneté, un PTA recevrait presque 8 mois d’indemnités de moins qu’un journaliste. Certes, les minima prévus par les Conventions collectives induisent ces injustices. Mais on aurait pu attendre d’une négociation qu’elle les corrige. Il faut maintenant les corriger.

 

Un autre type de disparité intervient en fonction de l’âge du capitaine et de ses états de service. Les années d’ancienneté ne pèsent pas le même poids en termes d’indemnités selon qu’on en a beaucoup ou qu’on en possède moins. C’est ce que montre la dernière colonne des tableaux. Enfin, toutes ces dispositions, qui améliorent légèrement l’ordinaire, ne sont pas applicables aux non-volontaires.

 

Au final, la parcimonie de ce plan de licenciements s’avère être une affaire en or pour l’État. Il ne lui coûtera que 20 M € alors qu’il permettra d’en économiser 11 en année pleine. Un « investissement » remboursé en moins de 2 ans. Qui dit mieux ?

JOURNALISTES

Ancienneté

(en années)

Eléments

indemnisation

Total

 (en mois)

Ratio

col. 3/col. 1

1  1+0+0+3

4

4

2  2+0+0+3

5

2,5

3  3+0+0+3

6

2

4  4+0+0+3

7

1,8

5  5+0+4+3

12

2,4

6  6+0+4+3

13

2

7  7+0+4+3

14

2

8  8+0+4+3

15

1,9

9  9+0+4+3

16

1,8

10  10+0+5,5+3

18,5

1.9

11  11+0+5,5+4

20,5

1,9

12  12+0+5,5+4

21,5

1,8

13  13+0+5,5+4

22,5

1,7

14  14+0+5,5+4

23,5

1,7

15  15+0+7+4

26

1,7

16  15+0+7+5

27

1,7

17  15+0+7+5

27

1,6

18  15+0+7+5

27

1,5

19  15+0+7+5

27

1,5

20  15+0+7+5

27

1,4

21  15+0+7+6

28

1,3

22  15+0+7+6

28

1,3

23  15+0,5+7+6

28,5

1,2

24  15+1+7+6

29

1,2

25  15+1,5+7+6

29,5

1,2

26  15+2+7+7

31

1,2

27  15+2,5+7+7

31,5

1,2

28  15+3+7+7

32

1,1

29  15+3,5+7+7

32,5

1,1

30  15+4+7+7

33

1,1

31  15+4+7+8

34

1,1

32  15+4+7+8

34

1,1

33  15+4+7+8

34

1

34  15+4+7+8

34

1

PTA

Ancienneté

(en années)

Eléments

indemnisation

Total

 (en mois)

Ratio

col. 3/col. 1

1  1+3+0

4

4

2  2+3+0

5

2,5

3  3+3+0

6

2

4  4+3+0

7

1,8

5  5+3+0

8

1,6

6  6+3+0

9

1,5

7  7+3+0

10

1,4

8  8+3+0

11

1,4

9  9+3+0

12

1,3

10  10+3+0

13

1,3

11  11+4+0

15

1,4

12  12+4+0

16

1,3

13  12,75+4+0

16,75

1,3

14  13,5+4+0

17,5

1,3

15  14,25+4+0

18,25

1,2

16  15+5+0

20

1,3

17  15,75+5+0

20,75

1,2

18  16,5+5+0

21,5

1,2

19  17,25+5+0

22,25

1,2

20  18+5+0

23

1,2

21  18,5+6+0

24,5

1,2

22  19+6+0

25

1,1

23  19,5+6+

25,5

1,1

24  20+6+

26

1,1

25  20,5+6+

26,5

1,1

26  21+7+

28

1,1

27  21,5+7+

28,5

1,1

28  22+7+

29

1

29  22,5+7+

29,5

1

30  23+7+

30

1

31  23,25+8+

31,25

1

32  23,5+8+

31,5

1

33  23,75+8+

31,75

1

34  24+8+

32

0,9

  • de 1 à 4 ans d’ancienneté : égalité d’indemnités entre journalistes et PTA

 

Avantage : journalistes

 

  • de 5   à 9 ans   d’ancienneté : l’avantage           est de  4   mois d’indemnités
  • de 10 à 12 ans d’ancienneté : l’avantage augmente à 5,5   mois
  • 13 ans d’ancienneté : l’avantage augmente à 5,75 mois
  • 14 ans d’ancienneté : l’avantage augmente à 6       mois
  • 15 ans d’ancienneté : l’avantage augmente à 7,75  mois

 

Le mouvement s’inverse

 

  •               16 ans d’ancienneté : l’avantage redescend à 7       mois
  • 17 ans d’ancienneté : l’avantage redescend à 6,25  mois
  • 18 ans d’ancienneté : l’avantage redescend à 5,5    mois
  • 19 ans d’ancienneté : l’avantage redescend à 4,75  mois
  • 20 ans d’ancienneté : l’avantage redescend à 4        mois
  • 21 ans d’ancienneté : l’avantage redescend à 3,5     mois
  • 22 ans d’ancienneté : l’avantage redescend à 3        mois
  •  

              L’écart se stabilise entre les catégories

 

  • 23 ans d’ancienneté : l’avantage reste  de         3     mois
  • 24 ans d’ancienneté : l’avantage reste  de         3     mois
  • 25 ans d’ancienneté : l’avantage reste   de        3     mois
  • 26 ans d’ancienneté : l’avantage reste  de         3     mois
  • 27 ans d’ancienneté : l’avantage reste  de         3     mois
  • 28ans d’ancienneté : l’avantage reste   de         3      mois
  • 29 ans d’ancienneté : l’avantage reste  de         3     mois
  • 30 ans d’ancienneté : l’avantage reste  de         3     mois

 

L’écart se réduit à nouveau entre les catégories

 

  • 31 ans d’ancienneté : l’avantage se réduit à     2,75 mois
  • 32 ans d’ancienneté : l’avantage se réduit à     2,5    mois
  • 33 ans d’ancienneté : l’avantage se réduit à     2,25  mois
  • 34 ans d’ancienneté : l’avantage se réduit à     2       mois

Les courbes se rejoignent

  •               42 ans d’ancienneté : égalité
Publicités

Read Full Post »